Le pot aux roses

Il y a peu, Burger King frappait ses burgers pour sensibiliser au harcèlement scolaire. Selon un rapport mondial de suivi sur l’EPT, aux Emirats Arabes Unis, 2 enfants sur 5 subissent des brimades à l’école. Une situation grave, à laquelle Ikea a décidé de sensibiliser à son tour.

Pour Ikea, le bonheur se transmet et sourire aide à être positif. A l’inverse, être brimé empêcherait de s’épanouir complètement. Afin de démontrer cette théorie, et donc lutter contre le harcèlement scolaire, le géant suédois a fait appel à l’agence Memac Ogilvy. Ensemble, ils ont soumis une école à une expérience grandeur nature. Deux boîtes renfermant chacun le même type de plante. Dans la première, les élèves ont été incité à la harceler et l’insulter. Par contre, dans la deuxième, ils devaient la complimenter. Résultat : au bout de 30 jours, la première plante était fanée alors que la seconde étaient parfaitement épanouie.

Avec cette expérience, Ikea réussit à sensibiliser aux problèmes de harcèlement, mais surtout à montrer les conséquences que cela peut avoir sur le long terme.

Une idée qui ne reste pas plantée là de Memac Ogilvy.