Faire attention, ça paie avec Fruit of the Loom

Pour Fruit of the Loom, sa nouvelle gamme de sous-vêtements EverLight est si légère que vous aurez du mal à la remarquer. Et si vous pensez que c’est faux, et que tout le monde ne voit que ça, la marque est bien décidé à vous prouver que vous avez tort. Même sur des affiches géantes, les gens ne prêtent pas attention. Pour appuyer cet argument, Fruit of the Loom a fait appel à l’agence CP+B pour réaliser une campagne que peu de gens vont remarquer. Dommage, ils auraient pu gagner gros !

Selon certaines études, nous sommes confrontés chaque jour à 3 000 annonces publicitaires. Alors, forcément, on ne prête pas attention à toutes. Plutôt que d’essayer d’attirer l’attention, Fruit of the Loom a décidé de récompenser ceux qui remarquent. C’est pourquoi, avec l’agence CP+B, elle a imaginé une campagne récompensant ceux qui font vraiment attention.

Ainsi, dans la ville de New York, plusieurs trésors ont été cachés. L’un d’entre eux se cachait derrière un poster avec un QR code révélant les instructions.

Un autre était caché derrière un poster géant qu’il suffisait de déchirer en suivant les instructions des petites lignes.

Un autre se cache derrière une toute petite porte rouge.

Une marionnette tenant un petit parchemin avec des instructions.

Une annonce est même parue dans le journal offrant une voiture à celui qui la lira.

Au total, sur les 9 millions de New-yorkais, seuls 6 ont remarqué cette campagne et sont repartis avec de l’argent et des nouveaux sous vêtements. Si cette campagne se démarque brillamment, c’est aussi une véritable expérience sociale qui nous mène à nous interroger sur l’efficacité de la publicité.  Découvrez le site officiel de l’opération ici.

Une idée qui mérite qu’on la remarque de CP+B.