…En attente

Toutes les 98 secondes, une agression sexuelle a lieu aux Etats-Unis. Après un viol, la victime n’a que 72 heures pour subir une série d’examens et d’interrogatoire (appelés « Kits viol ») afin d’arrêter le coupable rapidement. Cependant, il semblerait que la justice soit un peu plus lente. En effet, si vous pensez que ces kits sont testés rapidement afin d’identifier le coupable, la réalité est toute autre. Ces kits sont rangés parmi des centaines de milliers d‘autres, toujours non testés, attendant dans un entrepôt des mois, des années, où même des décennies avant que la justice ne décide de s’en occuper… laissant alors le temps aux agresseurs de recommencer. Une situation que l’agence Joyful Heart Foundation a décidé de combattre.

Avec l’agence Invisible Man, c’est un spot fort en émotion que la fondation compte encourager de nouvelles réformes législatives. Et ainsi accélérer le délai de traitement de ces kits, afin d’être sûr que cela ne se reproduise plus jamais. Durant cette campagne d’une vidéo, un chariot transporte une femme, à travers un entrepôt remplis d’autres victimes, d’âge, de sexe et de nationalité différents, tout en décrivant son agresseur. Dans une ultime phrase, elle demandera, la voix cassée mais remplie d’espoir : « Tous ces détails ajouté à l’ADN sont des preuves suffisantes pour que vous l’attrapiez, n’est-ce pas ? … N’est ce pas ? ».  Une véritable personnification de ces kits mis de côté dans ces mêmes entrepôts.

Une idée qu’il ne faut pas attendre de découvrir de Invisible Man.