Bike Light Lane

Cette année, on se l’est promis, on fait un geste pour la planète. Comme par exemple, faire un peu plus de vélo, et un peu moins de voiture. (C’est bon, on a encore 326 jours pour tenir cette résolution). Et, comme le dit une célèbre chanteuse, « à vélo on est invinciiiibles » (ou quelque chose dans ce style, on n’a jamais été trop fans). Ainsi, à Bruxelles, 24% des cyclistes roulent sans lumière. Si ces rebelles pensent qu’ils sont suffisamment visibles par les automobilistes, Bike for Brussels a décidé de remettre les choses en ordre.

Avec l’agence Mortierbrigade, Bike for Brussels a imaginé “The Bike Light Lane”. Ce tunnel interactif est doté de capteurs permettant de détecter les vélos circulant sans lumière. A leur passage, une reproduction du cycliste est réalisée sous forme d’avatar, permettant de lui montrer ce qu’il risque d’arriver en circulant ainsi. Si seul l’avatar réalise un accident pour leur faire prendre conscience de la situation, Bike for Brussels a décidé d’aider aider les cyclistes à adopter le bon comportement. En effet, à la fin du tunnel, des lampes leur sont distribuées leur permettant d’équiper leur vélos rapidement.

Il est très dur de faire évoluer les mentalités quant à la sécurité routière. Cependant, cette expérience permet aux cyclistes de prendre rapidement conscience des risques qu’ils prennent. Une technologie mise en place, qui rappelle l’opération menée par Nike il y a quelques temps.

Une idée brillante (même la nuit) de Mortierbrigade.