Tu peux toujours te gratter

Il y a un geste qui est commun à tous les hommes. Peu importe la religion, la couleur de peau ou l’orientation sexuelle. Ce geste ? Se gratter les c*uilles. Si ce n’est pas forcément très élégant, la Liga Colombiana Contra el Cancer a décidé de tirer profit de cette petite habitude. Le but ? Dépister le cancer des testicules.

Si la plupart des hommes aiment se gratter l’entrejambe par plaisir, l’agence Sancho BBDO leur propose de le faire aussi pour leur santé. Ainsi, la Liga Colombiana Contra el Cancer propose de réaliser un auto-examen permettant de détecter le cancer des testicules. Il suffit de mettre la main au paquet et d’observer la couleur et la condition du scrotum. Puis, avec deux doigts, roulez chaque testicule (avec précaution, c’est un endroit sensible quand même!) afin de vérifier l’éventuelle présence d’une petite bosse dure, d’une légère augmentation ou d’un changement de fermeté du testicule. À la moindre inquiétude, hop ! chez le médecin. Et en plus, ça vous donne une bonne raison pour mettre la main au pantalon.

Une idée originale, et extrêmement utile, qui n’est pas sans rappeler cette brillante campagne pour détecter le cancer du sein.

Une idée qui porte ses c*uilles de Sancho BBDO.