Le Gars de la Pub - Pepsi Kendall Jennifer Black Lives Matter aussi

La publicité de trop

Quand une marque sort une campagne de communication, c’est souvent des mois de préparation en amont. Des centaines de relectures et de visionnages pour être sûr que tout soit parfait.  Des dizaines d’avis récoltés avant validation. Et pourtant, il arriva parfois que certaines campagnes se plantent totalement. Même quand on est une grande marque comme Pepsi.

Pour son dernier spot, la marque a fait appel à Kendall Jenner, la demi-soeur de Kim Kardashian. Elle sort d’une séance photo lorsque des manifestants l’encouragent à se joindre à eux. Se mettant alors à suivre le mouvement, elle se retrouve bloquée par un policier, et décide alors de lui offrir une canette de Pepsi sous les acclamations de la foule.

Et c’est justement cette fin qui a scandalisé certains internautes, y voyant une ressemblance avec la photo de Leshia Evans, une manifestant qui s’était immobilisée face aux policiers lors d’une manifestation à Baton Rouge. Pepsi aurait-il voulu exploiter à des fins commerciales le mouvement Black Lives Matter ?

Le Gars de la Pub - Pepsi Kendall Jennifer Black Lives Matter aussi

Ainsi, les réactions n’ont pas manqués sur Twitter. Même la fille de Martin Luther King, Bernice King y est allé de son propre commentaire « « Si seulement mon père avait été au courant du pouvoir de Pepsi ».

La marque n’a pas tardé à réagir : « Pepsi essayait de projeter un message global d’unité, de paix et d’entente. Clairement nous avons raté notre objectif et nous nous en excusons. » « Notre intention n’était pas de prendre à la légère une problématique importante, poursuit le groupe. Nous retirons ce contenu. »

Une chose est sûre, c’est que Pepsi n’a pas savouré l’instant. (Mais on compte sur Coca pour lui apprendre).